La douleur est inévitable, la souffrance est un choix.

J’ai longtemps pensé que souffrance et douleur étaient liées.

La vie m’a montré que, je dirigeai mes émotions et que mes émotions contrôler ma vie. Je décide si quelque chose va me faire mal ou pas. Si quelque chose va m’anéantir ou pas.

Mais se remettre en question, regarder « objectivement » sa vie, sa situation, avoir la volonté de changer ce qui ne va pas, c’est extrêmement compliqué, mais possible à qui veut le faire. Donc à toi qui me lis.

Exemple: Tu mets une photo sur Facebook, tout le monde te complimente mais une personne te critique. Tu vas oublier toutes les personnes qui t’ont félicité et rester fixer sur cette personne qui en d’autres termes t’a blessé. Ce qui va engendrer chez toi une émotion ( la colère ou peut-être la tristesse chez certaines) négative et prendre ton énergie.

Mais si au contraire tu restes fixer sur tous ces compliments et que tu lis cette critique s’en y prêter attention crois moi que aucunes émotions négative ne pointeras le bout de son nez.

Tout ça pour dire que tu es au contrôle de ta vie. Tu décides de la façon dont tu veux voir les choses, de façon négative ou positive.

La souffrance, c’est pareille. Si tu acceptes le choses telles qu’elles sont sans te battre contre elles, tu garderas ton énergie pour trouver une solution à ton problème. Si tu laisses le problème prendre de l’ampleur ta souffrance grandira et deviendra un mal être.

Si demain tu veux te lever et te dire : je vais mieux, je vais me battre, je vais guérir . Tu auras fait le plus grand pas. ACCEPTER.

La souffrance est un poids que tu n’as pas à porter. La souffrance fait partie de la vie tout le monde souffre car tout le monde à des expériences plus au moins douloureuse tout au long de sa vie. Mais chacun décide si celle si entachera sa vie.

Pour nous libérer de nos erreurs et pour en finir avec la souffrance, nous devons prêtez attention à ce que nous ressentons et pensons, lorsque nous agissons, lorsque nous sommes en compagnie des autres ou bien seuls.

Quelques conseil pour stopper ta souffrance :

  • accepte le fait qu´on est en train de souffrir
  • responsabilise-toi de ta souffrance
  • prends la décision de ne plus souffrir
  • fais tout le nécessaire pour y arriver
  • et en cas d´échec, n´hésite pas à chercher de l´aide.
  • Parle, écrit la souffrance qui te fait si mal.

En finir avec la souffrance est certainement plus facile qu´on le pense, à condition d´y prêter attention : perdre la peur d´avoir peur, en l´assumant consciemment, et se rendre compte petit à petit des choses qui, jusqu´ici, étaient passées inaperçues. Apprendre et déceler les erreurs. Et les rectifier. Accepter de ne pas être parfaite.

  C´est en affrontant la souffrance , en passant le temps nécessaire à comprendre les interprétations erronées que la souffrance s´achève.

Laisser un commentaire