La fameuse rechute

Coucou vous,

Cela fait longtemps,que je n’étais pas venu par ici… ( enfin c’était le 4 mai …). avec mon article Savoir lâcher prise

En faite en ce moment, ça ne va pas super bien, pourtant tout me sourit , Youtube.. Famille.. Homme .. Ma vie va bien quoi enfin non  ( je vous mens là ) ….

Je voulais vous faire cet article en vidéo mais j’en suis incapable, je pleure déjà quand j’écris ( et je suis au taff, pas très pro tout cela, mais j’en avais besoin).

Voilà il y a maintenant 6  mois je vous annoncé que j’étais guéri, j’étais super contente, heureuse, j’avais vaincu cette putain de maladie qui me bouffer l’existence et celle de mes proches…

Mais un événement c’est passé après, un événement que j’aurai dû prendre à la légère mais non mon cerveau, mon corps, ont décidé de réfléchis et de se mettre dans des états pas croyable mais cela annoncer juste que je n’étais en faite pas guérie.. c’est un signe, une alerte pour me dire continue ton traitement, continue à te faire suivre, n’arrête pas… car tu n’es pas réellement guérie. J’ai voulu croire que je l’étais quand même alors j’ai continué à vivre à avancer… mais quelque chose n’allait pas, je n’étais pas heureuse , je recommençais à être désagréable, à être dure avec mes proches, à maigrir , à ne pas dormir, à avoir mal au corps, à avoir des crises d’angoisse, je n’ai plus envie de rien faire, plus la force de faire….BREF tous ces symptômes vous les connaissez hein … LA RECHUTE  EST BELLE ET BIEN LA….

J’ai eu du mal à l’accepter, même si mon entourage me disait de retourner voir le médecin, je ne voulais pas, pour moi c’était un échec.. c’est d’ailleurs un  PUTAIN ÉCHEC …. je n’ai pas su gérer ce que je pensais gérer de ouf, ce que je pensais mettre débarrasser….

Les rechutes font partie de la dépression mais je n’en ne voulais pas , je voulais pas en entendre parler ….

Les risques de rechute après une dépression sont importants. La moitié des personnes ayant fait une dépression connaîtront une récidive et ce taux augmente exponentiellement à chaque récidive (70 % de ceux qui ont fait 2 épisodes en feront 3, 80 % de ceux qui en fait 3 en feront 4, etc.), finissant par installer une chronicité. ( maintenant j’en fais partie )

Une petite définition s’impose pour vous expliquez et que vous ne mélangez pas tout :

Rechute de dépression :

Un épisode dépressif dure en règle générale de 6 à 8 mois.

On parle de « rémission » lorsque les symptômes disparaissent progressivement suite au traitement jusqu’à aboutir à la guérison (disparition complète des symptômes pendant plus de 6 mois).

On parle de :

  • « récidive » lorsqu’un épisode dépressif survient après qu’il y ait eu guérison ;
  • « rechute » lorsqu’on observe une aggravation de la maladie pendant la rémission.

Enfin, on parle de « symptôme dépressif chronique » lorsque celui-ci dure plus de 2 ans sans disparaître à aucun moment malgré le traitement.

Bref c’était  l’instant intello …

A ce moment précis, je pense à tous ceux qui m’entourent, à tous ce que j’ai fais souffrir car oui la dépression ne fait pas souffrir que vous, mais toutes les personnes qui vous entoure… car vous changez, vous souffrez, vous avez mal et cela fait du mal…

Je pense que le pire et ce qui me rend vraiment mal dans tous cela c’est que je n’ai rien su gérer. Alors que j’aime tout gérer, ne pas être prise au dépourvu, planifier les choses … Là j’ai fais du mal à mes proches car j’avais mal…SUIS-JE MAUVAISE? je ne sais pas? je ne sais plus ? …. mais je sais que tout cela n’était pas voulu… mais on ne peut revenir en arrière, je ne peux revenir en arrière…On réalise le mal qu’on a fait quand en face de votre  » JE T’AIME » il y a un silence, un vide… il n’y a plus rien, les personnes que vous aimez… n’arrivent plus à s’exprimer envers vous…je ne serai jamais comment m’excuser comment me faire pardonner du mal que j’ai pu involontairement faire…. QUE FAIRE?!

Puis bien-sur à côté de ça, j’ai laissé la maladie revenir.. alors oui je m’en veux de tout cela … Vais-je y arriver? Suis-je assez forte ?  je pensais vraiment l’être mais les rechutes vous font douter de vous, vous font retomber plus bas que terre.

Alors je sais que beaucoup d’entre vous, combattent la dépression et je vous dirai de ne pas abandonné.. je suis sûr qu’il y a une lumière au bout du tunnel, j’en suis certaine…

Moi , j’ai sûrement voulu aller trop vite, j’ai arrêté mon traitement très vite pensant pouvoir m’en sortir seul… ce n’était peut être pas la bonne chose à faire… ce n’était pas du tout la chose à faire d’ailleurs et je vous le déconseille…

Continuez à voir vos médecins, à prendre vos médicaments , continuez à vous battre… surtout  ne mettez pas vos proches de côté, je sais c’est dure à faire mais vous avez besoin d’eux… n’en voulez pas à la terre entière d’être tombé malade comme moi je l’ai fais.. ne vous en voulais pas à vous non plus d’être tombé malade …Ne faite pas comme moi … S’il vous plaît…Je suis pas là pour qu’on l’on est pitié de moi.. Je parle de ma maladie pour vous aidez vous, vous qui n’arrivez pas à en parler… pour vous montrez que vous n’êtes pas seul  à vous battre …

Malgré tout cela je sais la dépression m’a énormément changé… et c’est un mal pour un bien … il faut juste que j’apprenne à gérer puis que je me soigne vraiment… je suis malade , je ne peux le nier

Le chemin est long… Repartons à zéro…

Je dois y arriver, j’y arriverai, je vais y arriver…

img_8533

7 Replies to “La fameuse rechute”

  1. oooohhhh ben merde !!! .le chemin sera long mais ne lâche pas. on espère avoir de bonnes nouvelles d’ici là. bisous

  2. Hello,

    Je ne te connais pas mais ton article qu’une amie a likée sur FB m’a touché. Jeconnait des personnes qui souffrent de depression. Ce matin j’ai lu cette note écrite par une bloggeuse américaine sur la depression pour elle en tant que femme de couleur aux USA. Pour se battre au quotidien elle a un post it sur le montant de son lit et qu’elle prend la peine de lire tous les matins quelque soit son état: « Always make room for joy. Prepare your heart for happiness because every storm must come to an end »
    Bon courage à toi et tu l’as vaincu une fois tu la vaincras de nouveau, j’en suis persuadée
    Kiss

  3. Prends soin de toi ma jolie. La guérison est longue et sinueuse.
    Il faut effectivement s’accrocher ….
    Tes paroles sont touchantes … Poignantes et pour celles qui te lisent , tu leur fais du bien …
    Take care

  4. Nous ne sommes pas amie dans la vie mais vu le chemin que tu as parcouru ne laisse pas la maladie te prendre ce que tu as réussi ma belle. Certe tu es malade mais tu vas t’en sortir car tu en a la volonté et tu arrives à parler ce que peu de personne arrive à faire. N’oublie jamais que tes proches sont la car nos proches, c’est notre tronc, notre colonne vertebrale sans famille nous sommes peu alors laisse les autres t’aider ne baisse jamais les bras même si la vie t’en fait baver. Tu es une femme courageuse et tu as tout mon soutien Loanne, TU VAS T’EN SORTIR!! Que Dieu notre père veille sur toi avec ta famille et ton homme, qu’il vous fortifie et qu’il t’apporte la paix avec la guérison. Je te fais un gros gros bisous ma belle. Passe une bonne soirée entouré des tiens.❤

    1. Merci beaucoup ma belle ❤️

  5. Maturité et profondeur ne peuvent donner qu’une bonne maman!! le jour ou cela arrivera.

  6. Le chemin à l’air tellement long que je me demande si j’en suis capable et surtout est-ce que ça en vaut la peine..
    En tout cas je vous souhaite tout plein de courage!

Laisser un commentaire