Mon combat contre la dépression : Ces Maux dont personne ne parle ….

Dans cet article, je vais vous parler avec tout mon cœur comme je l’ai toujours fais. Peut-être que des personnes vont être choquer mais c’est la réalité des choses malheureusement !

Quand vous me regardez, que voyez-vous ?

Voyez-vous que à l’intérieur de moi je souffre?  Voyez-vous mon cerveau entrain de réfléchir sans cesse? Me voyez-vous me battre avec moi même ?

Il y a tellement de maladie qui ne se voient pas physiquement mais qui font tellement de mal !

Savez-vous ce que ressent une personne en dépression ?

Je vais vous le dire :

  • une tristesse quasi-permanente, avec parfois des pleurs (humeur dépressive) 
  • une perte d’intérêt et du plaisir à l’égard des activités quotidiennes, même celles habituellement plaisantes (anhédonie)
  • un sentiment de dévalorisation et de culpabilité excessif ou inapproprié
  • des idées de mort ou de suicide récurrentes, le sentiment que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue
  • un ralentissement psychomoteur
  • une fatigue (asthénie), souvent dès le matin
  • une perte d’appétit, souvent associée à une perte de poids
  • des troubles du sommeil avec en particulier des insomnies matinales
  • des difficultés attentionnelles, de concentration et de mémorisation
  • des douleurs physique sans faire le moindre effort.

Ce que je ressens à l’instant présent, un vide… un vide immense… un mal-être énorme… mes plus grands démons sont de sortie,le trou noir…et je dois me battre pour ne pas les laisser gagner ! Je suis épuisée mais impossible de dormir car je ne fais que réfléchir… Mon cerveau ne s’arrête pas de réfléchir… Réfléchis à quoi? j’en sais rien et pourquoi?  je ne sais pas non plus. Je voudrai juste qu’on me retire cette maladie même si ça fait mal mais qu’au  moins je sois libre… car on en a jamais fini avec elle !

Cette maladie personne en parle mais beaucoup en souffrent.

Je vous écris cet article pour que vous compreniez le comportement de vos proches atteint de dépression, pour que vous puissiez les aider. Pour que vous arrêtiez de croire qu’ils se plaignent, qu’ils font semblant ! Et que vous comprenez que la dépression EXISTE VRAIMENT.

Faire du mal autour de nous sans le vouloir c’est la première chose qui nous fait souffrir car on ne sait pas comment faire comment s’en sortir comment y échapper!

La dépression vous prendra tout. Votre temps, vos pensées, votre amour-propre. Avant toute chose, elle vous prendra aussi vos amis.

Le début de ma dépression à été vraiment une étape très très dure pour moi. Tout le monde pensait que cela allait passer,  moi la première d’ailleurs, ( ben oui j’ai toujours été cette femme forte, qui pleure rarement, qui aide tout le monde) . . Mais non j’avais mal, vraiment mal PUTAIN et d’ailleurs pour tout vous dire j’ai toujours mal sauf que je me bats.

J’en ai eu des chagrins, je savais que la c’était différent …mais la j’étais entrain de m’enfoncer, de toucher le font et de m’écarter de tout. J’entamais ma longue descente aux enfers…

J’ai tout fais pour qu’on me laisse dans mon coin, j’étais dure, mauvaise car il faut que vous comprenez que les dépressifs porte un énorme culpabilité. La maladie est si sournoise qu’elle parvient à vous convaincre de votre méchanceté. Au final, vous en venez à vous dire que l’éloignement est une bonne chose pour vos amis, vos proches. Qu’ils seront mieux sans vous, vous ne serez plus un fardeau.

Mais le problème s’est que seul, on y arrive pas. On ne peut pas s’en sortir seul ! On a besoin d’être soutenu, entouré, se sentir aimer. Sentir que si on tombe quelqu’un nous relèvera.

Il y a beaucoup de choses que j’ai voulu éviter en m’éloignant de mes proches, surtout des phrases qui me mettaient encore plus mal que je ne l’étais. ( voici une petite liste.)

Ce qu’il ne faut pas dire à une personne dépressive

Parfois, il est même encore plus important de savoir ce qu’il ne faut pas dire à quelqu’un qui souffre de dépression. Vous devriez éviter de dire des choses telles que:

  • Tout ça c’est dans ta tête que ça se passe
  • Nous connaissons tous la même chose à un moment ou un autre
  • Ça va s’arranger, arrête de t’inquiéter
  • Regarde le bon côté des choses
  • Il te reste tellement de choses à vivre, pourquoi veux-tu mourir?
  • Je ne peux rien y faire
  • Arrête d’agir bêtement
  • C’est quoi ton problème?
  • Tu ne devrais pas commencer à te sentir mieux depuis le temps que ça dure?
  • Relativise, il y a pire que toi !
  • Tous ce que tu veux c’est qu’on fasse attention à toi
  • Tu veux qu’on se concentre sur toi
  • Pourquoi? qu’est ce qui va pas ? ( son état elle ne sera pas vous l’expliquer).
  • Si ça va pas vient me le dire, c’est à toi de venir me parler! ( une personne dépressives ne le fera pas, car pour elle elle est un fardeau !)

Si vous saviez l’impact que ça a sur une personne en dépression, ça peut vraiment la détruire. VRAIMENT! Une personne en dépression se bats pour aller mieux  ! Elle est Malade, ce n’est pas un jeu . Ce n’est pas une façon de demander de l’attention. Elle souffre!

La dépression s’est vivre dans un corps qui se bat pour survivre, avec un esprit qui cherche à mourir.

Pour vous ceux sont de simples phrases… je le comprend tout à fait… car avant de tomber en dépression, j’étais la première à les dire . Mais pas pour nous…

Bien-sur il y a des choses que vous pouvez dire, ne prenez pas cela comme un frein… juste mettez vous à la place de la personne.

Sachez quoi dire.

Une personne qui souffre de dépression a le plus besoin de compassion et de compréhension. Vous devez bien l’écouter, mais vous devez aussi rester sensible à ce qu’elle vous dit à propos de la dépression.

Voici une liste de choses que vous pouvez dire à un dépressif pour lui montrer votre soutien,

  • « Je t’aime, peu importe ce que tu dis ou ce que tu fais »
  • « Ne pense jamais que tu es tout seul pour combattre cette maladie, je suis là pour t’aider »
  • « S’il te plaît dis moi ce que je peux faire pour toi, là, maintenant »
  • « Je sais que je ne peux pas comprendre ce que tu ressens, mais je suis là pour toi si tu as besoin de parler et je veux t’aider »
  • « Je ne peux pas imaginer à quel point ça doit être difficile »
  • « Tu es tellement important(e) à mes yeux »
  • « On peut s’en sortir, il y a des gens qui peuvent nous aider pour ça »
  • Tu ne resteras pas toujours comme ça, on va trouver une façon de te faire sentir mieux
  • Tu n’es pas seul à affronter cela. Je suis avec toi.
  • Je comprends que c’est une vraie maladie qui provoque ces pensées et ces sentiments que tu as.
  • Tu ne le crois peut-être pas maintenant, mais ce que tu ressens va changer.
  • Tu es important pour moi et ce qu’il se passe dans ta vie est important pour moi.

Sentir que l’on est pas seul, fais vraiment du bien , sentir qu’on est pas un fardeau donne de l’espoir.

J’avais vraiment l’impression de soûler les gens avec ma dépression, où qu’ils se disaient que je n’étais pas malade, se voiler la face… que je voulais juste de l’attention, que je voulais juste qu’on se concentre sur moi, et moi seul! Mais savez vous vraiment ce que ça fait de voir les personnes souffrir parce que nous on souffre ?! Savez vous vraiment ce que s’est de combattre ces plus grands démons! De faire semblant que tout va bien pour n’inquièter personne ?

Écoutez-la.

La meilleure chose que vous pouvez faire est d’écouter la personne qui vous est chère lorsqu’elle parle de sa dépression. Préparez-vous à écouter tout ce qu’elle veut vous dire. Essayez de ne pas avoir l’air trop choqué même si elle vous dit quelque chose de vraiment affreux, car elle pourrait se refermer. Soyez ouvert et montrez-lui que vous vous souciez d’elle. Écoutez sans la juger.

  • Si cette personne ne veut pas parler, essayez de lui poser des questions bien tournées. Cela pourrait l’aider à s’ouvrir. Par exemple, demandez-lui comment s’est passée sa semaine.
  • Lorsque cette personne vous dit quelque chose de difficile, encouragez-la en lui disant qu’il lui a sûrement été difficile de vous parler de cela ou en la remerciant de vous en avoir parlé.

 

Rester présent pour la personne atteinte de dépression

Restez en contact.

Appelez-la, écrivez-lui  ou rendez-lui une visite. Cela lui montre que vous resterez à ses côtés quoiqu’il arrive. Il existe différentes façons de rester en contact avec cette personne.

  • Assurez-vous de vous rencontrer le plus souvent possible sans trop l’accabler.
  • Si vous êtes au travail, envoyez-lui un email pour lui demander des nouvelles.
  • Si vous ne pouvez pas l’appeler tous les jours, envoyez-lui un texto le plus souvent possible.

Savoir que nos proches sont à nos côtés même quand rien ne va autour de nous, nous fait tellement de bien. C’est vrai que pour l’entourage, « vous savez que vous êtes la pour la personne » La personne dépressive  sait sauf qu’elle a besoin de vous.

 

Sachez reconnaître ses réussites.

Chaque fois que votre ami arrive à un de ses objectifs, sachez le reconnaître et félicitez-le. Même de petits objectifs. Encouragez la. Partagez sa passion , avancez avec elle.

Soyez présent pour améliorer la vie quotidienne de la personne qui vous est chère.

Vous pouvez l’encourager à essayer de nouvelles activités et à sortir, mais, parfois, la meilleure chose que vous pouvez faire est d’être présent pour les choses banales. Cela peut l’aide à se sentir moins seul.

  • Répondez présent pour des activités insignifiantes, par exemple pour le déjeuner ou pour regarder la télévision.
  • Vous pouvez soulager le poids de la dépression en l’aidant pour de petites choses. Vous pourriez lui faire ses courses, lui acheter à manger, lui préparer ses repas, faire le ménage ou faire sa lessive.
  • Selon la situation, vous pourriez l’aider à mieux se sentir en ayant des contacts physiques, par exemple en le prenant dans vos bras.

 

Mettez-vous en retrait aussi souvent que possible. Vous pourriez vous sentir frustré en voyant qu’il répond à vos conseils et à votre aide par de la morosité et de la résistance. Il est important que vous ne preniez pas le pessimisme de cette personne personnellement. C’est un symptôme de sa maladie, pas une réflexion qu’il vous fait. Si vous ressentez que son pessimisme vous prend trop de votre énergie, faites une pause et passez du temps à faire quelque chose que vous trouvez inspirant et agréable.

 N’oubliez surtout pas de vous protéger. De pensez un peu à vous

  • C’est d’autant plus important si vous vivez avec cette personne et s’il vous est sinon difficile de vous échapper.
  • Dirigez votre frustration vers la maladie, pas vers la personne.
  • Même si vous ne passez pas de temps ensemble, assurez-vous de vérifier au moins une fois par jour que la personne atteinte de dépression va bien.

Renseignez-vous à propos de la dépression.

Une des choses les plus utiles à faire est de vous renseigner à propos de la dépression. Pour une personne atteinte de dépression, ce qu’elle ressent est réel. Si vous ne souffrez pas de dépression ou d’autres troubles mentaux, il peut être très difficile de comprendre ce qu’elle vit. Lisez des livres ou des articles sur des sites Internet à propos de la dépression ou parlez-en avec un thérapeute. ( votre ami, dépressif aimera que vous vous intéressiez à sa maladie).

De vous à moi ♥ : La dépression ne se guérit pas en 2 jours , 2 mois, elle peut durer très très longtemps ! Ce n’est pas parce que pendant quelques mois la personne va bien que ça y est elle est guérit ! Elle peut faire des rechutes et non ce n’est pas du cinéma, ça fait partie malheureusement de la dépression … Je sais a quel point c’est dur de vivre avec, d’être ami d’une personne dépressive, mais n’oubliais jamais ceux  qu’elle est vraiment, ne laisser pas la maladie, vous faire détester cette personne que vous aimez tant! Ce qui fait disparaître un être dépressif, c’est la solitude qui le gagne peu à peu, au fur et à mesure que ses amis, ses proches s’éloignent.

 

Nous devons accepter une chose : le malade n’est jamais coupable, pas plus que ses amis, ses proches. C’est à la dépression que nous devons réserver notre mépris. #vice

Alors n’abandonnez pas vos proches, soyez là et faites de ce combat, votre combat et votre réussite à vous deux, à vous tous 

 Affectueusement  

 

 

3 Replies to “Mon combat contre la dépression : Ces Maux dont personne ne parle ….”

  1. Juste merci ! Ton article est super… Ça fait des années que je me bats…Tu as bien su traduire nos ressentis

  2. Je te remercie de ces explications qui feront du bien à pas mal de gens qui combat silencieusement .

Laisser un commentaire