Pourquoi les ruptures amicales font si Mal ?

♥ » Avec le temps, tout passe « ,  » un de perdu, dix de retrouvés « …

on a toutes entendu cette phrase que nos proches nous répètes.♥

La Rupture Amicale

Vous avez une confiance absolue l’une envers l’autre, un amour fraternel. Une foi aveugle en votre avenir amical. Mais parfois, sans crier gare, celle-ci se brise aussi facilement qu’un verre.

Certaines tentent de recoller les morceaux sans pour autant y arriver, d’autres se jettent à corps perdu dans une nouvelle aventure amicale en tentant bon gré mal gré de maquiller leur peine. Seulement elle est là, bien présente, elle enserre la poitrine et vrille l’estomac : la rupture amicale est consommée.

giphy

Rupture amicale : comprendre pour avancer

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le chagrin d’amitié peut être plus douloureux, plus profond que le chagrin d’amour.  Et je peux en témoigner…Malheureusement…

Pourquoi ? Lorsque l’amitié blesse, c’est souvent parce qu’il s’agit d’une amitié de longue date. Faire une croix sur une personne que vous connaissez depuis 12 ans est bien évidemment plus violent que lorsqu’il s’agit d’une relation amoureuse ayant duré 6 mois… après tous dépend de la relation que vous avez eu avec votre amour… donc  fera des généralités.. Oké…

L’amitié n’est pas vouée à se rompre aussi brutalement qu’une relation amoureuse. En tombant in love, vous plongez en pleine zone d’incertitude, vous dépassez votre peur de l’inconnu. Vous assumez la possibilité d’essuyer un échec… En clair, vous prenez un risque.

L’amitié, elle, est censée être éternelle, indéfectible, peu sujette aux aléas de la vie… Un bras pour vous relever quand votre relation amoureuse sera en baisse… Alors lorsque celle-ci se termine de façon brutale : c’est un chagrin certain et, surtout, une incompréhension totale.

MAIS N’OUBLIONS PAS QUE :

Certaines de nos amitiés deviennent toxiques, mais il nous est difficile de le voir ou de l’admettre. « On a tendance à projeter sur notre ami(e) nos propres sentiments car l’autre est un reflet de nous-même. Comme on ne lui veut pas de mal, on s’imagine que lui ou elle non plus ». L’amour rend aveugle. Et l’amitié aussi. Comme dans toutes les relations, Au lieu de nous grandir et de nous réconforter, cette amitié va alors nous menacer. « La rupture est salutaire lorsque la relation ne nous apporte plus de plaisir, non pas au sens de l’amusement, mais de la plénitude ».

  1. Se remettre d’un chagrin d’amitié : Quelques solutions

  • Comprendre !

C’est souvent la clé de la guérison.

Il peut  arriver que des amitiés se brisent, dès lors que l’une des valeurs fondamentales sur lesquelles elles se basent est trahi.

« L’amitié se fonde sur la réciprocité, la disponibilité, la continuité et la confiance »

Lorsque ce schéma se retrouve ébranlé : l’édifice s’écroule. La cause ? Un changement de vie pour l’une, une prise de conscience pour l’autre… Des envies et des projets qui diffèrent.

  • Quel était votre rapport à l’autre ?
C’est bien connu, la fusion amène souvent à l’implosion.  N’oubliez jamais : votre amie ne vous appartient pas, et réciproquement. Laisser sa liberté à son amie est le meilleur moyen de faire durer une amitié. À la fin, vous êtes gagnante. car on a tendance à trop vouloir protéger ces proches, on ne veut pas les voir souffrir, on préférerait prendre leur mal, pour qu’il aille bien.( enfin c’est ma conception de l’amitié)
  • L’arrivée d’une tierce personne peut rompre l’équilibre

Comme nous l’avons précédemment évoqué, l’amitié est une question d’équilibre, au même titre qu’un couple. L’arrivée d’une personne extérieure peut alors faire office de coup de pied dans la fourmilière. Aussi violent qu’inattendu.

C’est un classique : si l’une ou l’autre a des difficultés à gérer cette « intrusion forcée », l’amitié est forcément mise à mal.

  • Et si vous n’avez pas d’explication... 

Vous n’avez eu droit à aucune explication sur votre rupture amicale ? Un conseil : protégez-vous en vous disant que ses décisions la regardent elle et elle seule. Que vous ne pouvez rien y faire…que cela n’est pas de votre faute.. ne vous posez pas milles et une questions comme j’ai moi même fait cette erreur et je me suis rendu malade ( vraiment malade)

Après tout, elle a décidé qu’une fâcherie serait plus importante que votre histoire d’amitié, non ? En y repensant, vous pouvez vous dire qu’il s’agit peut-être d’un manque de maturité. Surtout si vous étiez prête, de votre côté, à surmonter vos difficultés,  côte à côte…

 La rupture amicale,  fait que l’on se pose 1001 questions, je vous mets quelques questions que je me suis posé lors que je n’arrivais pas à digérer ma rupture amicale.

Comment se fait-il que l’on se sente coupable de ruptures amicales dont on n’est pas responsable ?
Dans la rupture amoureuse, on en veut à l’autre, on peut ressentir de la haine. Dans la rupture amicale, c’est la culpabilité qui s’impose plutôt parce que, encore une fois, l’amitié se construit à deux dans une relation gratuite. Alors on peut se dire que si l’autre arrête, c’est parce qu’on n’a pas été une assez bonne amie. On se sent en réalité coupable plus par rapport à l’amitié que par rapport à l’amie. On a l’impression de ne pas avoir tout fait, donné suffisamment de temps, de disponibilité. Cette culpabilité témoigne qu’en réalité, on garde de l’affection pour l’autre, qu’on espère que le lien puisse renaître.

Pourquoi y a t-il peu d’explications après ces ruptures ?
Dans un contrat, quand on le rompt, on a le sentiment de devoir quelque chose. Là, ce n’est pas le cas. On pense « comme il n’y a pas de contrat, je ne te dois rien ! ». C’est une des conséquences de ce lien gratuit. Cela permet de refuser une explication. Ne pas s’expliquer, c’est une manière de préserver ce qui a été. On ne veut pas gâcher ce lien par des explications douloureuses. On veut que ça s’arrête mais on ne doute pas de la sincérité de ce qui a été. Et puis enfin, comment mettre en mots cette rupture ? On peut dire « je ne suis plus amoureux » mais comment dire « je ne suis plus ami » ?


Mon vécu


Il faut que vous compreniez que  chaque personne est différente. Une personne pourra vous aimer de tout son cœur, mais vous aurez l’impression que non.. car vous,  auriez une autre façon de le montrer. mais  ELLE n’est pas VOUS. Acceptez le, comprenez le, et tout ira mieux.

Malheureusement je l’ai compris, trop tard, car je doutais beaucoup de moi ( étant en dépression) donc résultat des courses je doutais des autres.

Bien-sur l’un ne va pas s’en l’autre. Et je pense que c’est ce qui m’a fait souffrir.

Ne forcez pas les gens à vous parler, si ils ne veulent plus , même si cela fais mal , laisser les partir ( mon homme me le disais tous les jours). ( J’ ai eu vraiment de mal avec ça moi , car je n’envisageais pas ma vie sans mes amies, je ne pouvais pas les laisser partir… ) alors qu’elles avaient  juste besoin de temps , de souffler , de digérer.

Aujourd’hui, je souffre encore de ces ruptures mais la vie continue ( je n’aime pas cette phrase) mais vous savez quand trop de chose se sont passées, quand la maladie s’est mêlée à tout cela, qu’on ne sait plus quoi penser car l’amitié que nous avions,  nous fait du mal.

Je pense qu’il faut faire un gros break.. une grosse cassure… pour non seulement se retrouver soi-même , apprendre, comprendre ses erreurs, mais pour laisser aux autre, le temps de souffler,  de comprendre vos réaction, votre mal, le problème qui a causé cette cassure.

Après peut-être que vous ne vous retrouverez pas, ou peut être que vous vous retrouverez mais comme mon homme me le dit souvent seul Dieu le sait, seul le temps vous le dira.

Ma solution pour  digérer une rupture amicale :

I DONT KNOW …

Pourtant j’aimerai, car dieu c’est combien cela fait mal, combien j’en ai souffert & j’en souffre encore. J’aimerai pouvoir vous dire de vous faire d’autre amie pour les oublier … car beaucoup vous diront cela, ou encore ne regardez plus leur profil, bloquer les etc… ( mais moi je le fais tous les jours pour savoir si elles vont bien ) donc si je vous disais tout cela, je vous mentirais, là n’est pas mon but du tout! Je pense que pour digérer une rupture surtout si c’est des amies de longue date, cela se fera tout seul, avec le temps.

Mais vous allez avoir mal , vous allez vous remettre en question même si ce n’est pas forcément de votre faute, vous allez attendre un message, un appel que vous ne recevrez jamais. L’attente.. l’attente…  ALORS TOUT CE QUE JE VOUS CONSEILLE… c’est de VIVRE … D’AVANCER DANS VOS PROJETS… DANS VOTRE VIE ….mais noter bien qu’une meilleure amie , on en a qu’une .

Sans titrehijiimg_8533

 

 

 

Laisser un commentaire